AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Stolen Past. Broken Present. (Gustav & Nikita)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
— ADMIN ≡ Takes so many shapes —
≡ date d'inscription : 04/09/2016
≡ messages : 149
≡ points : 205
≡ avatar : Sanele Xaba (et beaucoup d'autres, joie de la polymorphose ! )
≡ crédits : Ilyria (avatar) ; Wiisse (signature)
≡ comptes : Jay, Stellan, Elda
≡ âge : 24 ans
≡ amoureusement : Célibataire
≡ pouvoir : Phytokinésie mineure & polymorphose humaine
MessageSujet: Stolen Past. Broken Present. (Gustav & Nikita)   Dim 13 Nov - 23:31

La routine habituelle de l’institut avait vraiment quelque chose de rassurant. Même si… Croiser de temps à autre l’autre connard de Blackwood gâchait le tableau. Il ne pouvait pas le dénoncer sans preuve tangible à l’administration. Mais il le surveillait de loin. Essayant d’éviter que les élèves les plus fragiles l’approchent. Et c’était déjà beaucoup pour le lâche qu’il était. Il se découvrait une conscience sans doute. Il ne voulait pas qu’un autre subisse ce qu’il avait vécu. Mais bon, ce n’était pas simple d’avoir Blackwood à l’oeil. Puis, il ne tenait pas à faire une obsession non plus. Shane ne devait plus lui gâcher la vie. Il eut un soupir en enfilant ses affaires de travail. Certains élèves commençaient à lui parler plus régulièrement. Mais dans l’ensemble, on fichait plutôt la paix au jardinier qui se cachait derrière un rideau de cheveux pas trop ordonnés sous sa forme d’emprunt. Et le matin, ça valait mieux. Il marchait carrément au radar. Et là… Il pleuvait dehors. Il resta un moment devant la porte d’entrée. Forcément, il n’avait pas mis ses vêtements de travail imperméables. Normal. Loi de Murphy, tout ça. Il eut un énorme soupir et fit demi tour. Et c’est là qu’il le vit. Pile en face de lui. Un homme grand, aux tatouages franchement reconnaissables. Merde. Il l’avait déjà vu. Oui mais où ? Et pourquoi ce regard ?

Oh putain. Le téléphone du mort. Ses photos. Merde. Merde. Re-merde. Il bifurqua sans attendre vers la droite. Il devait éviter ce mec. Qu’est-ce qu’il faisait là ? Ole Larsen était danois. COmment un danois avait-il fait pour arriver ici ? Et un danois qu’il ne devait jamais croiser ? La loi de Murphy avait bon dos, mais là, sa paranoïa avait grimpé au niveau maximal. Il courait à moitié dans les couloirs. Mais il connaissait pas ces foutus couloirs. Il passait son temps dans le parc ! Pourquoi il était pas sorti ? Pourquoi avait-il pas quitté cet institut sur le champ ? Putain de merde Nikki ! Il continua, tournant aléatoirement dans les couloirs. Et… Merde. Il se retrouva dans le fond d’un couloir. Les portes fermés, bien sûr ! Il se retourna. Il avait peut-être temps de faire demi-tour… Non. Visiblement. Non. Son regard paniqué tomba sur le danois. Il ne savait franchement pas quoi faire. Et… Il n’y avait probablement pas de bonne solution là.

Hey… C’est marrant, j’étais persuadé que ce couloirs donnait sur le jardin…” lâcha-t-il d’une voix faussement détendue et nonchalante.

Le tremblement de ses mains trahissant son malaise complet et sa nervosité. Il avança un peu vers l’autre homme.

Je peux vous aider ? Sinon… Vous pourriez peut-être me laisser passer ?... Genre que je puisse aller faire mon travail… Et vous le vôtre et tout se passera pour le mieux dans le meilleur des mondes ?” lança-t-il en se forçant à sourire.

Mais tout sonnait si faux. Il ne savait ni mentir. Ni paraître détendu quand il ne l’était pas. Et là… C’était le niveau apocalypse de la nervosité en fait.

_________________
Will you hold me now?
Came to you with a broken faith. Gave me more than a hand to hold. Caught before I hit the ground. Tell me I'm safe, you've got me now. Would you take the wheel if I lose control ? If I'm lying here, will you take me home? Could you take care of a broken soul? by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ date d'inscription : 13/11/2016
≡ messages : 104
≡ points : 204
≡ avatar : Stephen James
≡ crédits : asp
≡ comptes : Ginger
≡ âge : 25 ans
≡ pouvoir : Contrôle des phéromones
MessageSujet: Re: Stolen Past. Broken Present. (Gustav & Nikita)   Dim 20 Nov - 23:23

Dans l'ensemble, ce nouveau boulot se passait pas trop mal. Il ne s'était pas encore fait à tout et était plutôt soulagé de ne pas devoir encadrer la connerie des petits et grands gamins à temps plein mais quelques jours par semaine, ça passait. Lorsque tout le monde était en cours, c'était paisible. Faisant les quatre cent pas sous le préau, clope au bec, il regardait ses derniers messages sur son téléphone. Régulièrement, il recevait des mails d'admirateurs, plus ou moins osés. La majeure partie du temps, ça le faisait marrer. C'était distrayant de lire ça. Même s'il n'y répondait que rarement parce que soyons honnêtes, il n'y avait rien à répondre. Et puis il n'avait pas que ça à foutre non plus. Déjà, il les lisait. Le ridicule de certains le faisait vraiment marrer. Les gens n'avaient peur de rien, derrière un écran...

Une silhouette passant non loin attira son attention. Et lorsqu'il leva le visage, le temps se figea en même temps que son souffle. Ole. Comment était-ce possible ? Merde. Il aurait reconnu cette silhouette et ce visage parmi cent... C'était une putain de mauvaise blague ? Un rêve un peu trop réaliste ? C'était...

Il sentit son cœur s'emballer. Et vit l'autre déguerpir aussitôt. Impossible de comprendre quoi que ça soit à la situation, là, dans l'immédiat. Alors il ne chercha même pas et se lança à sa poursuite.

"Hé, attends..."


Commença-t-il, avant que ça ne devienne clair que l'autre le fuyait. Il n'était pas simplement parti au hasard. Il hâtait le pas. Merde... c'était quoi cette putain d'histoire ? C'était quoi ce merdier ? Il n'avait jamais vu le corps d'Ole parce qu'il n'avait pas voulu mais... enfin... d'autres l'avaient vu et... putain. C'était pas possible. Et ... si c'était juste un sosie, pourquoi fuirait-il comme ça ? Putain. C'était quoi ce bordel ? Ca avait un goût de vieux traquenard incompréhensible... Et l'autre continuait à fuir, attisant sa colère. Il ne connaissait pas encore bien le dédale de couloirs, lui non plus. Et il fut le premier surpris lorsqu'ils arrivèrent dans un cul de sac. Gustav s'avança, le visage fermé, pas franchement d'humeur à plaisanter.

"C'est marrant, j'étais persuadé que t'étais mort..."


Commença-t-il. Ouais, il allait pas y aller par quatre chemins pour l'entrée en matière. Mais... y'avait un truc qui collait pas. Ce regard, il ne le connaissait pas. Cette voix... rien ne sonnait comme Ole. Gustav n'hésita pas un instant, s'asseyant confortablement sur ses droits de surveillant, pour attraper l'autre par les poignets. Ca les empêcherait de trembler tiens. Ca l'empêcherait surtout de s'enfuir.

"Non. J'vais pas te laisser passer. Pas sans explication. Et fais pas l'innocent. T'es parti en te hâtant en me voyant. Me fait pas croire à du hasard.. c'est quoi ce bordel ? Qu'est-ce que tu fous là ? Et ... si t'as pas vraiment lui... t'es qui putain ?"

Il retenait sa colère, de justesse. Même si ses mains serraient peut-être un peu fort les poignets de l'autre. Mais... hors de question de le voir disparaître sans comprendre.

"Tout va se passer dans le meilleur des mondes si tu me réponds simplement. J'ai pas trop le temps et le goût pour des blagues dans ce genre. Si c'en est une, elle a assez duré."


Et c'était de mauvais goût. Vraiment de très mauvais goût. Putain.. c'était le truc le plus dérangeant du monde de se retrouver là à serrer les poignets et à regarder dans les yeux celui qui avait un jour été tout pour lui et ... qui n'était pas vraiment lui, en même temps... Car ça ne pouvait pas, n'est-ce pas ? Ca ne pouvait pas...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— ADMIN ≡ Takes so many shapes —
≡ date d'inscription : 04/09/2016
≡ messages : 149
≡ points : 205
≡ avatar : Sanele Xaba (et beaucoup d'autres, joie de la polymorphose ! )
≡ crédits : Ilyria (avatar) ; Wiisse (signature)
≡ comptes : Jay, Stellan, Elda
≡ âge : 24 ans
≡ amoureusement : Célibataire
≡ pouvoir : Phytokinésie mineure & polymorphose humaine
MessageSujet: Re: Stolen Past. Broken Present. (Gustav & Nikita)   Mar 22 Nov - 23:37

Pourquoi avait-il fallu qu’un putain de danois décide de venir ici ? Comment c’était possible ? Quelles étaient les chances pour que cela arrive ? Comment aurait-il pu le prévoir ? Il ne pouvait pas. Et il ne connaissait vraiment pas ses foutus bâtiments. Et… L’autre n’allait pas le laisser partir. Il eut un mouvement de recul, mais son dos heurta vite le mur. C’était vraiment pas une situation plaisante. Il était fait comme un rat. Et vu la musculature du mec face à lui… Il n’avait aucune chance de se créer une ouverture en se battant. Peut-être qu’en se faufilant sur le côté… Il n’eut pas le temps de bouger que l’autre avait déjà saisi ses poignets. Ok. Fuir n’était même plus une possibilité. Il ne pouvait même pas fuir son regard rempli de colère. Il avait peur.

Lâche-moi… Tu me fais mal…” couina-t-il en essayant vainement de libérer ses mains.

Il fut forcer d’entendre ses questions. Celles qu’il espérait ne jamais entendre. Comment pouvait-il répondre à ça ? Il releva les yeux vers lui. Il se sentait pris au piège. Il ne voulait pas redevenir lui. Il ne pouvait pas abandonner ce corps. C’était devenu le sien après trois ans…

Je suis pas Ole Larsen. Il est mort…” murmura-t-il coupable. “J’étais… J’étais là quand il est mort… J’ai appelé les secours… J’ai pas pu le sauver, d’accord ? J’ai fait tout ce que je pouvais !

Il avait de plus en plus mal aux mains. Sa peau était bien plus fragile que celle de n’importe qui. Et il sentait sa peau qui le brûlait là. Le frottement entre ses mains essayant de fuir et la poigne du colosse tatoué-là… Il avait mal.

Tu me fais vraiment mal… Lâche-moi… S’il te plaît…” gémit-il plaintif.

De toutes façons avec le mur derrière lui et l’autre devant, il n’allait pas pouvoir aller bien loin non ? Il pouvait bien lâcher ses bras. Il ne voulait pas avoir de bleus… Ou risquer encore une hémoragie interne. L’autre ne se rendait sans doute pas compte du mal qu’il pouvait lui faire juste comme ça. Personne ne s’en rendait jamais compte avec son don pour tout camoufler.

J’ai rien fait de mal… J’avais utilisé son téléphone… Pour les secours… Et je l’ai pas rendu… Et… J’étais poursuivi… J’avais besoin d’une autre apparence… Et…” Sa voix se brisa dans un sanglot. “Je voulais pas… Faire de mal à qui que ce soit… J’avais vu… Qu’il était… européen… Et… Je pensais jamais… Voir un de ses proches… Je voulais pas faire de mal…

Pleurer, c’était un peu sa spécialité. Mais là… Il se sentait déplacé. Pourquoi c’était lui qui pleurait bon sang ?

Me demande pas de redevenir moi…” gémit-il au désespoir.

Il était égoïste mais… Ce corps était devenu le sien. Il avait pu le choisir. Il ne voulait pas redevenir un monstre aux yeux des autres. Il voulait garder ce corps passe-partout, cette silhouette qui plaisait aux autres. A qui on souriait. Il ne voulait plus être un monstre.

_________________
Will you hold me now?
Came to you with a broken faith. Gave me more than a hand to hold. Caught before I hit the ground. Tell me I'm safe, you've got me now. Would you take the wheel if I lose control ? If I'm lying here, will you take me home? Could you take care of a broken soul? by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Stolen Past. Broken Present. (Gustav & Nikita)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Stolen Past. Broken Present. (Gustav & Nikita)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» ft Owen & Miccah ɤ Ghosts of Christmas Past & Present.
» when the past and present collide (megara&micah)
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Après Haiti,Cuba,Sauve qui peut à la Nouvelle Orléans avant l'arrivée de Gustav
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS AND MONSTERS :: Other places-
Sauter vers: