AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I hate this part of night ft. Jay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ date d'inscription : 04/09/2016
≡ messages : 123
≡ points : 587
≡ avatar : Thomas Brodie-Sangster
≡ crédits : Chaussette
≡ âge : 23 ans
≡ amoureusement : Célibataire
≡ pouvoir : Pyrokinésie & psychométrie
MessageSujet: I hate this part of night ft. Jay   Dim 11 Sep - 13:23

Une semaine déjà que Jack était entré à l’institut. Comme il se l’était dit avant d’arriver, il évitait tout contact même s’il portait des gants. Il ne contrôlait pas sa force, donc il ne voulait pas blesser les autres. C’est pourquoi il ne voulait s’attacher à personne. Visiblement dès qu’il s’attachait à quelqu’un la personne mourrait. Il l’avait vécu avec ses parents et n’avait pas envie de revivre l’expérience.

Ce week-end il ne rentrait pas à Boston, car il avait décidé de se familiariser avec l’université, le campus, avec tout Westchester quoi. Mais le blondinet avait déjà repéré les endroits où il passerait le plus clair de son temps, c’est-à-dire les lieux cachés et isolés. Moins il y avait de gens prés de lui, mieux il se portait. Cela pouvait paraître méchant dit comme ça, mais c’était pour éviter les catastrophes et les blessés.

Après avoir terminé ce qu’il avait à faire, Jack alla faire tour dans le parc du côté des endroits calmes. Le week-end signifiait que les gens sortaient. Se trouvant un coin sans personne, il s’assit sur l’herbe calant son dos contre un arbre. Il avait la vue sur le lac. Ecouteurs dans les oreilles, le jeune mutant sortit son matériel à dessin. Le jeune homme dessina sa mère assise sur l’herbe au bord de l’eau. Elle aurait adoré ce petit parc avec le lac. Malheureusement elle était partie trop tôt, beaucoup trop tôt. Il écoutait ses albums. Des tonnes de souvenirs lui revenaient en tête. Il continuait de dessiner tranquillement, malgré les embouteillages dans son esprit. Le dessin terminé, il resta sous son arbre à regarder le paysage et à se reposer.

Ensuite il retourna dans sa chambre. Le reste de la journée passa à une vitesse impressionnante. Une fois son repas avalé, il regarda quelques vidéos sur son ordinateur. Puis le pyromane alla se coucher, rejoignant les bras de Morphée. Au bout d’un moment son sommeil s’agita. Il n’arrêtait pas de se tourner, se retourner dans tous les sens, en sueur. Le blondinet finit par se réveiller en sursaut. Sa respiration était saccadée. En quelques minutes il retrouva un rythme normal. Depuis le décès de sa mère, il faisait souvent des cauchemars. Se levant du lit, il enfila un débardeur et un short. Attrapant ses gants, il sortit de sa chambre. Le mutant mit ses gants en chemin et se dirigea vers le parc. Il n’y avait personne dehors, ça c’était super. La fraîcheur de la nuit parcourut son visage. D’un pas nonchalant le jeune homme marchait sans but précis. Tout d’un coup il remarqua un arbre. Il y avait le même dans son jardin à Boston. C’était l’arbre préféré de sa mère. Le blondinet s’assit contre, ferma les yeux et respira un bon coup. Sortant le briquet de sa poche, il fit apparaître la petite flamme. Jack s’amusa à manipuler la flamme en lui donnant des formes : des larmes, un arbre, des fleurs, un violon, la lune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— ADMIN ≡ Takes so many shapes —
≡ date d'inscription : 10/06/2016
≡ messages : 590
≡ points : 303
≡ avatar : Hyun-Jae Lee
≡ crédits : La Marquise, Adrian (merki ♥), Alaska & tumblr.
≡ comptes : Stellan, Elda & Nikita
≡ âge : 19 ans
≡ amoureusement : Célibataire
≡ pouvoir : Pouvoir d'attraction & lecture de mémoire
MessageSujet: Re: I hate this part of night ft. Jay   Mar 13 Sep - 22:08

Le sevrage de somnifère, Jay l’avait demandé à son médecin. En fait, il tenait à sortir de sa léthargie. Il ne savait pas bien si c’était la tournure des événements, ou sa relation avec Corey. Mais il voulait être vraiment “réveillé”. Il ne voulait plus se cacher derrière une armada de médicaments. Il voulait s’endurcir. Être plus courageux. Pour Corey. Pour lui-même aussi. Mais… Le désavantage, c’était que maintenant, s’il ne trouvait pas le sommeil, il n’y avait plus de petite pilule magique pour le faire sombrer plus vite que le Titanic. Là, il avait essayé de dormir. Un peu désespérément. Il avait fini par quitter sa chambre. En pensant à Corey qui devait subir ses ruminations. Il hésita à frapper à sa porte. Mais se ravisa. Il ne voulait pas coller en permanence le blond. Ni dépendre plus que de raison de lui. Même si… Dormir dans les bras de Corey semblait plus simple. Il préféra sortir. COntinuer de marcher le long du couloir et finalement dévaler les escaliers pour sortir. Le fond de l’air était un peu plus frais à l’extérieur, mais l’été toujours bien présent.

Il erra un peu dans le parc. Il le connaissait bien ce parc au fil des années. Il finit par arriver près d’un vieil hêtre. Un arbre qu’il appréciait pour son ombrage, pour sa majesté aussi. Seulement, il n’était plus seul. Les insomnies étaient plus fréquente dans cet institut qu’ailleurs probablement. Sans doute qu’être des mutants donnaient des prédispositions dans ce domaine. Sans doute parce qu’ils vivaient presque tous des choses assez horribles pour ne pas pouvoir en dormir la nuit. Sans doute qu’il en allait de même pour ce garçon. Probablement. Jay allait tourner les talons quand il le vit jouer avec son don. Cela le fascina quelques secondes. Puis… Il se demanda si ce type était conscient que l’été avait été sec et qu’il risquait de faire flamber tout le parc avec ces actions là. Enfin… C’était ce que le bon sens rationaliste de Jay criait dans son crâne fatigué. Il passa une main agacée dans ses cheveux et se décida finalement à avancer vers le garçon, signifiant sa présence en amont d’un raclement de gorge, histoire de ne pas créer un accident.

Excuse-moi de te déranger… Mais… Hm… T’es sûr que c’est très prudent ? Ce que tu fais avec les flammes là… Il a pas plu depuis un moment… Si jamais tu déclenchais un incendie à cette heure, ce serait compliqué de le stopper vite… Je suppose…” énonça-t-il d’une voix assez douce, mais assez concernée néanmoins. “On a pas d’extincteurs dans le jardin… Et je crois que les aquakinésistes sont en vacances.

Il sourit un peu. Essayant de ne pas passer pour le mec trop strict de service. Mais… Les incendies, ça arrivait plus vite que ce qu’on imaginait. Il se mordilla un peu la lèvre.

Et puis, t’es sous mon arbre préféré, ça m’attristerait qu’il brûle… Et le reste du parc aussi… Je suppose…

Il eut un soupir. Il attrapa son paquet de cigarettes -oui, il arrêtait les somnifères, mais il commençait cette merde-là-, et… Ironie du sort, il avait oublié son briquet, sortant une clope de son paquet, il regarda le garçon.

Je pourrai t’emprunter un peu de feu ?”finit-il par demander un peu gêné. “Et m’asseoir avec toi ?

Bon… On lui refusait rarement ce genre de choses avec son don, mais… Il aimait demander.

_________________
Un truc comme ça
« Je voudrais qu'on monte l'escalier en courant, Que tu me fassees l'amour jusqu'à l'aube pendant deux nuits, Que le soir au soleil couchant on se fasse des câlins. J'voudrais tellement partager tes nuits, J'ai tant besoin de ton sourire, J'ai tant besoin qu'on se voit dans les nuits fauves.» •• ALASKA (Fauve)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsmonsters.forumactif.org/t60-jay-hey-you-ve-gotta-have
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ date d'inscription : 04/09/2016
≡ messages : 123
≡ points : 587
≡ avatar : Thomas Brodie-Sangster
≡ crédits : Chaussette
≡ âge : 23 ans
≡ amoureusement : Célibataire
≡ pouvoir : Pyrokinésie & psychométrie
MessageSujet: Re: I hate this part of night ft. Jay   Jeu 15 Sep - 23:35

La nuit commençait merveilleusement bien – c’était ironique bien sûr – comme beaucoup d’autres nuits à vrai dire. Jack ne connaissait pas la paix intérieure et ne la connaîtrait sans doute jamais. D’un côté il n’avait pas envie de l’avoir, parce qu’il ne la méritait pas. Il faisait trop de mal autour de lui. Et il ne voulait plus blesser les gens. C’est pourquoi il était venu dans cette école. La solitude ? Il s’en fichait, car il avait l’habitude d’être seul. Le seul moment de sa vie où il n’a pas été seul c’était quand il était chez sa mère et qu’elle était encore de ce monde. De ses 12 ans à ses 18 ans ce fut les plus belles années de sa vie. Mais tout ça était fini à présent.

Son passé vint lui dire bonjour pendant son sommeil. Chose qui finit par le réveiller en sursautant. Le pyromane savait parfaitement qu’il ne pouvait pas se rendormir tout de suite. Donc quitte à être réveillé autant sortir faire un tour, histoire de prendre l’air. Cela ne servait à rien qu’il reste enfermé dans sa chambre, assis sur son lit comme un abruti. Après s’être habillé légèrement il était parti dans le parc, l’un des rares endroits qui arrivait à le détendre. Jack se posa sous un hêtre et s’amusa avec sa pyrokinésie. Bon il faisait juste des petites formes à faible intensité. Perdu dans ses pensées il n’avait pas fait attention qu’il y avait quelqu’un non loin. Soudain il entendit un raclement de gorge. Il sursauta, le feu s’arrêta net mais lui brûla le bout du doigt, enfin du gant. Relevant la tête, il adressa un regard à la personne puis baissa à nouveau la tête. A peine arrivé, il se faisait déjà catalogué. Génial comme université ! Quel était l’intérêt de venir à Westchester si c’était pour être rejeté comme partout ailleurs ? Aucun.

« Je sais que je suis dangereux pour l’environnement et pour tout le monde… C’est pour ça que je me tiens éloigné des gens. »

Jack savait qu’il était incontrôlable. Il a tué son père et mis le feu à son ancienne maison sans le vouloir. Alors je pense qu’il est suffisamment au courant. Ce n’était pas la peine de l’enfoncer davantage, à part pour le vexer. C’est réussi. Brûler l’arbre derrière lui ? Brûler le parc ? Cette personne était drôlement gentille de lui rappeler l’incendie –ou plutôt le brasier - qu’a provoqué le jeune homme dans son adolescence.

« Ne t’inquiète pas, je ne vais pas brûler l’arbre derrière moi. C’était le préféré de ma mère et le mien aussi. Le parc ne brûlera pas ce soir non plus. Mes émotions influent sur l’intensité du feu et je ne suis pas en état de faire une chose pareille. »

Il n’osait toujours pas regarder son interlocuteur. De toute manière à quoi ça servait ? Rien du tout. Après le décès de sa mère le blondinet se disait que c’était lui qui aurait dû rester bloquer dans l’incendie au lieu de son père. Cela aurait fait un danger public en moins. Le mutant fut surpris par les dernières questions de son interlocuteur. Il releva la tête et le regarda. Non mais c’était une blague ? Ici ils font poisson d’avril au mois de juillet c’est ça ? Ce n’était pas drôle du tout.

« Je croyais qu’il fallait que j’arrête parce que je suis dangereux ? »

Le regardant intrigué, le pyromane alluma son briquet et utilisa son pouvoir pour allumer la cigarette du jeune homme. Ensuite il se décala pour lui laisser une place. Depuis quand quelqu’un voulait s’asseoir à côté de lui ? Bon d’accord c’est lui qui évitait le contact, mais jusque-là personne ne l’avait approché pour autant.


Dernière édition par Jack Collins le Lun 19 Sep - 17:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— ADMIN ≡ Takes so many shapes —
≡ date d'inscription : 10/06/2016
≡ messages : 590
≡ points : 303
≡ avatar : Hyun-Jae Lee
≡ crédits : La Marquise, Adrian (merki ♥), Alaska & tumblr.
≡ comptes : Stellan, Elda & Nikita
≡ âge : 19 ans
≡ amoureusement : Célibataire
≡ pouvoir : Pouvoir d'attraction & lecture de mémoire
MessageSujet: Re: I hate this part of night ft. Jay   Dim 18 Sep - 17:20

Mince… Jay se mordit la lèvre. Il l’avait blessé ? Mais pourtant, il n’avait pas dit cela pour le vexer, ou lui faire du mal. C’était juste par précaution. Pour la sécurité de tous, pas pour le stigmatiser. D’un coup, il regretta ses paroles. Il aurait peut-être juste dû passer son chemin. Il ne savait pas trop. Décidément, il n’était pas doué pour aller vers les autres. Logique qu’il laisse plutôt son don attirer les autres à lui.

Non… C’est pas… Je voulais pas dire ça…” bafouilla-t-il maladroit, gêné.

Il se sentait vraiment bête. Pourquoi ne s’était-il pas simplement mêlé de ses affaires ? Franchement, bravo Jay, tu es le roi des cons là. Ce garçon avait l’air vraiment… perturbé par son don. Isolé aussi. Est-ce qu’il était nouveau ? Son visage ne lui disait trop rien, mais… Il ne connaissait pas tout le monde, l’institut était quand même grand. Il s’assit finalement à côté de lui. Pas très loin, quelques centimètres à peine les séparaient. C’était un peu une façon de lui faire comprendre qu’il n’avait pas peur de ses flammèches lui.

Désolé… C’était pas ce que je disais…” murmura-t-il un peu honteux à sa réflexion. “Je… C’est juste que le feu… Enfin… Disons qu’on doit pouvoir plus facilement perdre le contrôle que quand on fait pousser des fleurs ? Et c’est moins inoffensif… Enfin les plantes carnivores c’est dangereux aussi mais…

Vas-y, creuse encore, tu n’es pas assez enterré sous tes conneries Jay ! Il ferma les yeux, dépassé par ses paroles, et sa fatigue. Il se frotta les yeux, repoussa ses cheveux, et inspira un grand coup.

On est tous dangereux ici, tous ceux qui ont des pouvoirs…” finit-il par dire.

Il tira sur sa cigarette.

C’est juste que pour toi, c’est plus visible. Pour moi… C’est juste vicieux. Je porte pas des gants pour rien tu sais…

Il lui fit un sourire qui se voulait rassurant. Après tout, ils étaient tous dans le même bateau, et lui-même était bien loin d’avoir un contrôle parfait sur ses dons. C’était même tout l’inverse. Il comprenait donc ce que c’était que de perdre le contrôle, ou d’avoir peur de son don. Il s’était bien fait agressé en juin, juste parce que son don était un peu trop virulent et qu’en tombant sur un mec dérangé, ça pouvait lui poser des problèmes qu’on veuille “son bien”.

Tu viens d’arriver non ? Je me souviens pas t’avoir déjà croisé ici… Ou… Je n’ai pas retenu ton visage, je suis désolé… Je m’appelle Jay, et toi ?” reprit-il d’une voix calme et apaisante.

Il espérait rattraper ses bourdes. Son don s’activa sans qu’il s’en rende vraiment compte. Peut-être qu’au fond, il voulait toujours un peu qu’on l’apprécie. Peut-être pour cela qu’il ne contrôlait rien. Parce qu’il ne le voulait pas vraiment ? Il avait en proportion moins de mal à réfréner les intrusions dans les mémoires. Mais l’autre… Il exhala un peu de fumée, son regard se portant devant lui, un peu pensif. Puis, sa main libre retourna triturer ses cheveux, les décoiffant plus qu’autre chose.

HRP : par contre, inrp, on est fin juillet normalement 8D ♥ Pas en septembre !

_________________
Un truc comme ça
« Je voudrais qu'on monte l'escalier en courant, Que tu me fassees l'amour jusqu'à l'aube pendant deux nuits, Que le soir au soleil couchant on se fasse des câlins. J'voudrais tellement partager tes nuits, J'ai tant besoin de ton sourire, J'ai tant besoin qu'on se voit dans les nuits fauves.» •• ALASKA (Fauve)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsmonsters.forumactif.org/t60-jay-hey-you-ve-gotta-have
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ date d'inscription : 04/09/2016
≡ messages : 123
≡ points : 587
≡ avatar : Thomas Brodie-Sangster
≡ crédits : Chaussette
≡ âge : 23 ans
≡ amoureusement : Célibataire
≡ pouvoir : Pyrokinésie & psychométrie
MessageSujet: Re: I hate this part of night ft. Jay   Lun 19 Sep - 17:32

C’était la première fois que quelqu’un s’excusait de l’avoir vexé. D’habitude tout le monde l’ignorait. Peut-être que dans cet institut les gens étaient plus sympas. Le jeune homme s’assit à quelques centimètres du pyromane. Hein ? Pourquoi était-il si prés ? Il ne gardait pas un minimum de distance de sécurité ? Il devrait avoir peur de Jack. Cela amusait un peu le blondinet de voir comment son interlocuteur essayait de se rattraper en s’enfonçant plus qu’autre chose.

« Te fatigue pas, j’ai compris. Je suis incontrôlable. »

Esquissant un léger sourire, il le savait. Ce n’était pas un secret pour lui. Le jeune anglo-américain n’était pas d’accord. Tous les mutants n’étaient pas dangereux. Sa mère n’était pas dangereuse, elle contrôlait les phéromones animales. Il fallait juste tomber sur le bon don, si l’on peut dire. De ce côté-là Jack n’avait pas eu de chance.

« Tu viens de dire que le contrôle des fleurs n’était pas dangereux. »

Des gants ? Ah lui aussi ! Il maîtrisait aussi la psychométrie ? C’était indiscret de demander. A vrai dire ce n’est pas vraiment le genre d’accessoires que l’on porte en plein mois de juillet. Perdu dans ses pensées il ne fit pas attention que le jeune lui parlait. Résultat il eut la moitié de la phrase mais réussit à déduire le passage qu’il n’avait pas entendu. Jack fut surpris par la dernière réplique. Il n’avait pas l’habitude qu’on lui demande son nom.

« Jack. Oui, je suis arrivé il y a une semaine. Alors c’est un peu nouveau pour moi. »

Un sourire apparut sur ses lèvres. Cela lui faisait du bien de discuter avec ce garçon. Il avait l’air sympa. En tout cas c’était le premier à venir lui adresser la parole.

« Mais… t’as pas peur de moi ? »

Ayant l’habitude du contraire cela lui paraissait toujours bizarre quand une personne n’avait pas peur et ne s’éloignait pas. D’un coup il repensa aux gants, il hésitait à en parler. Pour tout avouer il avait peur de la réaction de Jay. Il finit par se décider.

« Moi aussi j’ai des gants. » dit-il en lui montrant ses mains.

Jack afficha un petit sourire. Ça leur faisait un point commun.


HRP : Ah d'accord, désolé ^^ Je vais rectifier ça tout de suite :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— ADMIN ≡ Takes so many shapes —
≡ date d'inscription : 10/06/2016
≡ messages : 590
≡ points : 303
≡ avatar : Hyun-Jae Lee
≡ crédits : La Marquise, Adrian (merki ♥), Alaska & tumblr.
≡ comptes : Stellan, Elda & Nikita
≡ âge : 19 ans
≡ amoureusement : Célibataire
≡ pouvoir : Pouvoir d'attraction & lecture de mémoire
MessageSujet: Re: I hate this part of night ft. Jay   Ven 14 Oct - 18:49

Ok, le brun avait vraiment fait une bourde, il se mordit les lèvres en l’entendant. C’était pas du tout ce qu’il voulait dire en plus. C’était juste par prudence qu’il disait ça. Et probablement parce qu’il ressentait le besoin de tout contrôler aussi. Sa vie, celle des autres. Mais c’était juste pas possible de tout contrôler. Il peinait juste à l’admettre.

Je suis sûr qu’un mec pourrait se faire étrangler par un rosier fou…” dit-il avec un sourire, essayant encore une fois de s’accrocher littéralement aux branches.

Et puis franchement, un mec de la confrérie serait bien capable de transformer un don inoffensif de ce genre en quelque chose d’horrible et dévastateur. Il en était certain. Ces mutants étaient les seuls monstres parmi les rangs des mutés. Il n’y avait qu’eux qui causaient volontairement des morts. Et des humains tout aussi monstrueux. Jay n’avait plus envie de leur trouver des excuses à présent, sa clémence était dépassée par la stupidité ambiante.

C’est pour ça que je t’avais jamais croisé… Tu verras, c’est pas mal ici… La plupart des gens sont cools…

Sans doute que le plus casse-pied était son petit-ami alors… Mais il ne comptait pas dire que Corey était casse-pieds. D’une part, parce qu’il adorait son côté chieur qu’il avait avec les autres, ça lui donnait à lui un statut un peu privilégié. Et puis, Corey n’était pas non plus monstrueux au point de mettre les autres en garde ! Et à sa question un de ses sourcil s’arqua un peu interrogatif, son sourire devenant un peu incrédule.

Pourquoi ? Je devrai tu crois ?” Il sourit un peu plus. “Tu sais, tu es dans une école qui réunit à peu près tous les mutants du coin, alors… Non, j’ai pas peur des gens comme moi. J’ai pas peur des humains non plus. J’aurai peut-être peur du feu que tu peux créer, mais pas de toi. Ton don, et toi, c’est deux choses différentes. On ne se résume pas qu’à nos dons. Sinon ce serait franchement triste pour nous !

Il rigola un peu en le voyant montrer ses gants. Tiens, ils allaient pouvoir monter un club. Les clubs des gants. Pas très vendeur comme club.

Bienvenue au club très sélect des porteurs de gants alors…” plaisanta-t-il amusé. “C’est… Pour le feu ? Ou c’est autre chose ? Personnellement, si on se touche, je risque de voir ton passé alors… J’y tiens pas trop d’où les gants…

Il souffla sa fumée de cigarettes un peu plus loin.

Et tu sais quoi ? Je crois que la seule personne que je connaisse ici avec un don inoffensif, c’est mon père, M. Elian Jung, il est professeur de droit… Avec un don de guérisseur, on peut pas faire de mal… Je crois que c’est le meilleur don que j’ai croisé jusque là… Et tu sais quoi ? Mon père l’aime même pas… Alors je crois que personne n’est jamais vraiment content avec ce qu’il a… Surtout quand c’est une mutation qui nous suit toute notre vie…

Il haussa un peu les épaules. C’était ça la vie, tout un tas d’insatisfaits…

HRP:
 

_________________
Un truc comme ça
« Je voudrais qu'on monte l'escalier en courant, Que tu me fassees l'amour jusqu'à l'aube pendant deux nuits, Que le soir au soleil couchant on se fasse des câlins. J'voudrais tellement partager tes nuits, J'ai tant besoin de ton sourire, J'ai tant besoin qu'on se voit dans les nuits fauves.» •• ALASKA (Fauve)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsmonsters.forumactif.org/t60-jay-hey-you-ve-gotta-have
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ date d'inscription : 04/09/2016
≡ messages : 123
≡ points : 587
≡ avatar : Thomas Brodie-Sangster
≡ crédits : Chaussette
≡ âge : 23 ans
≡ amoureusement : Célibataire
≡ pouvoir : Pyrokinésie & psychométrie
MessageSujet: Re: I hate this part of night ft. Jay   Ven 21 Oct - 19:57

Jack était le mieux placé pour savoir qu’il était dangereux et il était parfaitement conscient qu’il ne devait pas être en contact avec les gens pour ne pas les blesser. C’était ce qu’il faisait. Parfois il enviait un peu les autres élèves, qui pouvaient vivre comme des gens normaux sans être obligé de s’isoler. Malheureusement ce n’était pas pour lui, il n’avait pas gagné le jackpot en tirant ses dons. Le brun arriva quand même à arracher un sourire au blondinet suite à sa réplique sur le rosier fou.

« Ou alors être le repas d’une plante carnivore ? » dit-il en souriant.

La Confrérie n’était pas son but. C’était plutôt le contraire. Il voulait juste vivre une vie normale sans craindre de blesser ceux qui l’entourent. Ses parents suffisaient largement. Il n’avait pas besoin d’en rajouter.

« Oui, je m’y plais bien. »

Pour la dernière partie de ses paroles il baissa légèrement les yeux. Il ne verrait pas le caractère des gens avant un sacré temps.

« Je ne m’approche pas des gens… »

S’il évitait tout contact avec les autres, ce n’était pas pour rien. Le décès de ses parents avait servi de leçon, si l’on peut dire ça comme ça. Les gens ne l’approchaient pas non plus et c’était très bien. A force il avait pris l’habitude d’être seul. Cependant il trouvait bizarre que Jay n’ait pas peur de lui. Finalement il se décida à lui poser la question. Qu’elle ne fut pas sa surprise en entendant sa réponse. C’était bien la première fois que quelqu’un lui disait un truc pareil.

« Merci, c’est gentil. Par contre je ne peux pas créer le feu. Juste je le manipule et j’en fais ce que je veux. »

A Westchester il connaîtra au moins quelqu’un de sympa et qui ne pense pas comme tout le monde. Au fond son point de vue était vrai. Mais Jack avait du mal à penser de la même manière. Ensuite il s’était décidé à lui montrer ses gants. Comme ça ils étaient deux à faire les débiles en portant des gants en plein mois de juillet. Le blondinet eut un léger rire suite au bienvenue de Jay.

« Toi aussi, tu as la psychométrie ? » demanda-t-il surpris.

Ses yeux étaient grands ouverts. Dans ce cas, cela voulait dire qu’ils pouvaient se comprendre sur certaines choses. Tout d’un coup, Jay parla de son père. Jack baissa la tête, ça lui rappelait de mauvais souvenirs avec le sien. Sa main se crispa légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— ADMIN ≡ Takes so many shapes —
≡ date d'inscription : 10/06/2016
≡ messages : 590
≡ points : 303
≡ avatar : Hyun-Jae Lee
≡ crédits : La Marquise, Adrian (merki ♥), Alaska & tumblr.
≡ comptes : Stellan, Elda & Nikita
≡ âge : 19 ans
≡ amoureusement : Célibataire
≡ pouvoir : Pouvoir d'attraction & lecture de mémoire
MessageSujet: Re: I hate this part of night ft. Jay   Sam 12 Nov - 12:27

La plante carnivore géante, ça aurait été dangereux aussi oui ! Il sourit… Franchement, on se méfie jamais assez des plantes, non ? Enfin… Il était clair que ça sonnait moins violent qu’un grand feau de joie. Mais bon… Jay ne voulait pas avoir peur de ses camarades. Ils étaient tous ici pour apprendre à vivre correctement avec leurs dons. Ils devaient se faire confiance, sinon, qui le ferait ? Il tira sur sa cigarette, expira doucement la fumée. Il était content d’apprendre que ce nouveau se plaisait bien ici. Il se souvenait de sa propre arrivée. De la forme de libération que ça avait été. Puis son regard revint sur le gaçon. Pourquoi fuyait-il les gens ainsi ? Ses sourcils se relevèrent un peu interrogatif. Avait-il peur des autres ? Jay ne comprenait pas exactement pourquoi, mais il pouvait conceptualiser qu’on préfère s’éloigner des autres. Lui-même ne passait-il pas son temps à chercher un peu d’isolement pour que son don cesse d’attirer tout le monde à lui ? Mais bon… Cela semblait un peu différent pour Jack. Il semblait se voir comme le pire monstre de la terre. Alors qu’il n’en était rien. S’il ressentait ça, c’était la preuve qu’il était terriblement humain, sensible, et qu’il faisait attention aux autres.

Oh… C’est déjà pas mal de faire ça ! Ma mère faisait pareil… Mais avec l’eau. Elle faisait des tours de magie avec son don, j’adorai la regarder…” commenta-t-il avec un petit sourire.

C’était dommage de parler de ça au passé. Une vague de tristesse passa sur son visage, mais il la chassa bien vite. Il ne voulait pas vraiment en parler et encore moins que l’autre garçon le prenne en pitié à cause de son passé. Il préférait que cela reste sous silence. Il releva un sourcil à sa question. La psychométrie ? Non, pas tout à fait. Il secoua négativement la tête.

Non… Je peux toucher les objets, ça risque rien… C’est juste avec les humains. Dès que le contact est un peu trop prolongé, ou intense, il a tendance à se déclencher…

Et il remarqua la crispation du garçon depuis qu’il avait évoqué son père. Il se mordit la lèvre. Est-ce qu’il avait fait une connerie en parlant des parents ? Il n’en savait rien, et il n’avait pas trop de moyens pour savoir exactement ce qui clochait. Il hésita une seconde, puis… Quitte à mettre les pieds dans le plat, autant savoir ce qui clochait.

Tu préfères que j’évoque pas trop mon père ? Je… Je sais pas ce qui s’est passé avec le tien, mais… Enfin si tu préfères que j’évite de parler de ça, je peux…”dit-il un peu soucieux. “Je voulais pas… Enfin si je t’ai rappelé de mauvais souvenirs… Ou la disparition d’un proche… Je suis désolé… Il vaut peut-être mieux que tu me listes les sujets à éviter ?

Il disait ça sincèrement. S’il devait éviter certains sujets, il préférait le savoir. Pour être sûr de ne pas blesser ce garçon par mégarde. Ce n’était pas du tout son but. Loin de là.

_________________
Un truc comme ça
« Je voudrais qu'on monte l'escalier en courant, Que tu me fassees l'amour jusqu'à l'aube pendant deux nuits, Que le soir au soleil couchant on se fasse des câlins. J'voudrais tellement partager tes nuits, J'ai tant besoin de ton sourire, J'ai tant besoin qu'on se voit dans les nuits fauves.» •• ALASKA (Fauve)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsmonsters.forumactif.org/t60-jay-hey-you-ve-gotta-have
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ date d'inscription : 04/09/2016
≡ messages : 123
≡ points : 587
≡ avatar : Thomas Brodie-Sangster
≡ crédits : Chaussette
≡ âge : 23 ans
≡ amoureusement : Célibataire
≡ pouvoir : Pyrokinésie & psychométrie
MessageSujet: Re: I hate this part of night ft. Jay   Sam 12 Nov - 21:28

Petit à petit l’atmosphère arrivait à se détendre. Le jeune pyromane n’évitait pas les gens par plaisir. C’était tout le contraire, il s’éloignait des autres pour les protéger. Jack faisait plus attention aux autres qu’à lui. Il s’empêchait d’avoir des amis pour éviter que cela finisse comme avec ses parents. Sa pyrokinésie était très dangereuse, il en avait fait les frais. La mère de Jay avait donc l’hydrokinésie. C’était sympa comme pouvoir. Le blondinet remarqua qu’il parlait de sa mère au passé. Elle était décédée hein ? Ca leur faisait un point commun, même si ce n’était pas super joyeux.

« La mienne contrôlait les phéromones animales. Quand les animaux avaient peur ou étaient en colère, elle les calmait en un rien de temps. C’était magique. J’avais l’impression qu’elle leur parlait et qu’elle les comprenait. J’adorai la regarder. Les animaux lui faisaient confiance et elle les attirait. Même si ça fait des années qu’elle n’est plus là, quand je retourne chez moi j’ai l’impression qu’elle est dans mes animaux. »

Il avait toujours un peu de mal de parler de ses parents. Et parler de sa mère le rendait nostalgique et triste. Mais il essayait de ne rien laisser paraître. Puis la discussion revint à la psychométrie et aux pouvoirs dans ce genre. Il hocha la tête en signe d’acquiescement.

« D’accord. Mes gants c’est pour la psychométrie. Dès que je touche quelqu’un ou quelque chose je vois son passé. Enfin ça ne le fait pas si je touche un stylo ou autre objet sans intérêt. Je n’aime pas ça, parce que j’ai l’impression d’espionner les gens. C’est leur vie privée et ça ne me regarde pas. Voilà pourquoi j’évite tout contact avec les gens, c’est à cause de mes pouvoirs. Je suis trop dangereux. C’est mieux pour les autres. »

Quand il fut question de père, la main du pyromane se crispa inconsciemment. Tout comme ses pouvoirs il ne maîtrisait pas vraiment ses émotions. C’était toujours un peu délicat lorsqu’il entendait le mot père. Les paroles de Jay le surprirent. Depuis quand on faisait attention à lui ? Pourquoi il s’excusait ? Il n’avait rien fait de mal. Oui, certains sujets étaient sensibles pour Jack, mais ce n’était pas une raison pour arrêter d’en parler totalement. Il regarda Jay et réfléchit un instant. Le pyromane finit par sortir son briquet et le lancer au jeune homme.

« Allume le briquet. T’inquiète pas, je vais pas te brûler. »

Il se mit dos à lui. Prenant sa respiration en fermant les yeux, il releva son débardeur. Jack manipula le feu de manière à éclairer son dos. C’était la première fois qu’il montrait volontairement ses blessures à quelqu’un. Quelques minutes plus tard il éteignit le feu et se rhabilla. Ensuite il se remit le dos contre l’arbre.

« Le mien était plutôt de ce genre-là. C’était un humain. Il n’a pas apprécié que ma mère le quitte. J’ai payé le prix de ma ressemblance avec elle… Il marqua une petite pause. Et il est mort à cause de moi. Quand ma pyrokinésie s’est réveillée, ça a mis le feu à la maison. J’ai réussi à m’échapper, mais pas lui… »

Même si ce fut 6 ans de souffrance, il culpabilisait encore d’avoir tué son père. Certains diraient que c’est bien fait pour l’homme et que le pyromane n’a pas à s’en vouloir. Mais Jack était différent. C’était la preuve qu’il pensait d’abord aux autres plutôt qu’à lui.

« Ça me va, si tu me traites de meurtrier et que tu m’évites. J’ai l’habitude. De toute manière je sais que je suis un monstre. »

En réalité, cela ne lui allait pas vraiment. Ça lui faisait toujours mal quand on l’insultait et qu’on se moquait de lui. Le fait qu’il soit habitué était vrai. Mais avoir l’habitude ne veut pas dire ne pas souffrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— ADMIN ≡ Takes so many shapes —
≡ date d'inscription : 10/06/2016
≡ messages : 590
≡ points : 303
≡ avatar : Hyun-Jae Lee
≡ crédits : La Marquise, Adrian (merki ♥), Alaska & tumblr.
≡ comptes : Stellan, Elda & Nikita
≡ âge : 19 ans
≡ amoureusement : Célibataire
≡ pouvoir : Pouvoir d'attraction & lecture de mémoire
MessageSujet: Re: I hate this part of night ft. Jay   Dim 13 Nov - 14:12

Jay n’avait pas peur… Pas peur de lui. Ni de ses dons. Il y en avait des bien pires que les siens. Il ne s’en rendait pas encore compte. Mais tout finirait par s’arranger pour lui ! Il réussirait à s’apprécier à sa juste valeur. Jay en était convaincu.

Tu n’es pas si dangereux, ne t’en fais pas… Tu es comme tout le monde ici…” souffla-t-il doucement. “Je suis aussi dangereux que toi sinon… J’ai l’air d’un danger ?

Il ne savait pas bien comment lui faire comprendre. Il n’était pas très doué pour ce genre de choses. Réconforter les gens… Jusque là, il évitait plutôt d’avoir à le faire. Sans doute parce qu’il ne se sentait pas légitime pour ça. Mais là… Il ne se voyait pas partir et laisser ce garçon seul. Il avait l’air si terriblement seul. Isolé. Et se détestant si fort. Jay se voyait quelques années plus tôt. Avec son dégoût de lui-même.

Jay récupéra le briquet sans trop comprendre. Il l’alluma sans hésitation, ayant un petit regard réprobateur à sa remarque sur le fait qu’il n’allait pas le blesser.

Pas besoin de le préciser, je le sais…

Il fut assez fasciné de voir le feu bouger sous le contrôle du garçon. La suite lui ôta son sourire. Radicalement. Il ne put détacher son regard de ce qu’il voyait. Des cicatrices. Peuvres de sévices violents. Il n’arriva pas à dire quoi que ce soit. Une boule de tristesse et de colère naissant dans son estomac. Qui avait pu lui faire ça ? Est-ce que… ? Il ne voulait pas imaginer que cela puisse être le fait d’un père. D’un parent. D’une personne sensé protéger son enfant. Il n’arriva pas à parler tant que les blessures étaient visibles. Il releva un regard peiné, et blessé. Sincèrement compatissant. Il souffrait avec lui. Sans doute que c’était à cause de cette propension à ressentir la douleur des autres qu’il les avait si longtemps évité.

Jay resta silencieux. Quels mots auraient-il pu dire face à ça ? Mais il se sentit révolté quand Jack sous-entendit qu’il allait le traiter de meurtrier ? Le pensait-il vraiment ? Jay hésita une seconde, puis s’approcha un peu plus de lui, et alla attraper sa main, pour la serrer dans la sienne. Avec douceur et fermeté. Il n’allait pas partir. Et il n’allait pas laissé Jack s’infliger ça. Il se décala pour être presque en face de lui. Et après s’être débarrassé de cigarette, sa main alla vers le menton du garçon, le forçant à le regarder dans les yeux.

Tu ne seras jamais un meurtrier… Et vu ce qu’il t’a fait, il méritait probablement cet accident, d’accord ? Il n’avait aucun droit sur toi. Il n’avait pas le droit de te faire du mal… Il n’aurait jamais dû…” La colère transparaissait dans ses mots. “Et c’est hors de question que je te fuis. Tu as compris ?

Sa main serra celle du garçon. Il laissa sa main glisser de son menton.

Tu n’es pas un monstre. Tu es humain. Tu es un être humain, et c’est tout.

_________________
Un truc comme ça
« Je voudrais qu'on monte l'escalier en courant, Que tu me fassees l'amour jusqu'à l'aube pendant deux nuits, Que le soir au soleil couchant on se fasse des câlins. J'voudrais tellement partager tes nuits, J'ai tant besoin de ton sourire, J'ai tant besoin qu'on se voit dans les nuits fauves.» •• ALASKA (Fauve)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsmonsters.forumactif.org/t60-jay-hey-you-ve-gotta-have
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ date d'inscription : 04/09/2016
≡ messages : 123
≡ points : 587
≡ avatar : Thomas Brodie-Sangster
≡ crédits : Chaussette
≡ âge : 23 ans
≡ amoureusement : Célibataire
≡ pouvoir : Pyrokinésie & psychométrie
MessageSujet: Re: I hate this part of night ft. Jay   Dim 13 Nov - 19:04

Le blondinet n’était pas très convaincu par le discours de Jay. Il voyait que ce dernier essayait de lui faire comprendre quelque chose. Il n’arrivait pas à voir les choses sous le même angle. Mais ça viendrait avec le temps. Il faut donner du temps au temps. Non, le brun n’avait pas l’air d’un danger. Pour rappel, il n’avait pas la pyrokinésie donc normal. Les gens ont peur du feu c’est bien connu. Conclusion ils ont peur de Jack.

Montrer les cicatrices qu’il lui restait de la maltraitance que lui faisait subir son père, était une première. Il n’aurait jamais imaginé le faire un jour. Alors que Jay avait le briquet allumé en main, il ne craignait pas d’être blessé. Ça voulait dire qu’il lui faisait confiance ? Jack n’en revenait pas. En même temps c’était la première fois qu’il utilisait sa pyrokinésie avec quelqu’un depuis l’accident. Une fois la douleur dévoilée, le silence de la nuit régna. Le mutant brisa le mur en racontant l’histoire avec son père et le réveil de son pouvoir principal. Après ça, il avait l’habitude que les gens s’enfuient, le traitant de meurtrier et d’autres insultes à volonté. La solitude ne lui faisait plus peur maintenant. Il fut seul les trois quarts du temps. Une personne de plus ou de moins cela n’allait pas lui faire grand-chose.

Soudain il sentit la main de Jay serrer la sienne. Son menton fut ensuite relever de force. Parfois son père lui relevait le menton de force, pour bien revoir le visage de la femme qu’il aimait, afin de pouvoir ensuite bien frapper l’enfant. Mais les yeux de Jay étaient différents. Ils avaient une lueur qu’il n’avait jamais vue auparavant. Ses yeux s’écarquillèrent à l’entente des propos de son interlocuteur. Jack ne s’attendait pas à une réaction de ce genre. C’était la première fois qu’il entendait ces mots. La sincérité se lisait dans les yeux de Jay quand il disait qu’il ne le fuirait pas. La pression sur sa main se renforça. Ensuite il baissa la tête pour regarder leurs mains. Ça faisait une éternité que personne n’avait pas pris sa main. Brusquement son visage se releva à l’entente des dernières paroles du jeune brun. Jack ne savait pas quoi dire. Au fond, ces mots il avait besoin de les entendre. Quelques minutes plus tard, son regard se dirigea à nouveau vers Jay.

« Merci. C’est la première fois… »

Il ne savait pas trop ce qu’il fallait dire dans ce genre de situation. Donc il espérait ne pas s’être trompé. Il n’avait pas vraiment l’habitude de ce genre de choses.

« Les gens m’insultent toujours et me rejettent. D’un côté je me protège aussi en les évitant. Plus je suis loin d’eux, plus ils sont en sécurité et moins je souffre. Je veux plus souffrir. Six ans et demi ça m’a suffit… »

Jack voulait vivre normalement comme n’importe qui. Mais il fallait croire que c’était trop demandé. D’un coup il repensa à la question que lui avait posée Jay.

« D’habitude c’est la liste du père Noël que les gens demandent. » Il eut un léger sourire. « En sujets sensibles, il y a mon père, la violence, l’alcool, le bâton, l’incendie, l’hôpital. Je pense que c’est tout. »

C’était déjà pas mal. Ah il en avait oublié un.

« Le sujet de la mère aussi, mais je crois que c’est pareil pour toi, je me trompe ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
— ADMIN ≡ Takes so many shapes —
≡ date d'inscription : 10/06/2016
≡ messages : 590
≡ points : 303
≡ avatar : Hyun-Jae Lee
≡ crédits : La Marquise, Adrian (merki ♥), Alaska & tumblr.
≡ comptes : Stellan, Elda & Nikita
≡ âge : 19 ans
≡ amoureusement : Célibataire
≡ pouvoir : Pouvoir d'attraction & lecture de mémoire
MessageSujet: Re: I hate this part of night ft. Jay   Mar 22 Nov - 23:34

Le silence de l’autre garçon était un peu pesant. Il ne savait pas s’il avait bien fait d’être si franc. De rester. Peut-être que l’autre garçon préférait la solitude ? N’avait-il pas été pareil quelques années auparavant ? Alors peut-être qu’il ne devait pas autant insister. Mais… Son remerciement conforta l’asiatique dans sa démarche. Il sourit doucement sans lâcher pour autant sa main. Ni s’éloigner. Il soutint son regard avec bienveillance. Il hésitait presque à le serrer dans ses bras.

Personne n’a à savoir ton passé. Et si les autres ne sont pas fichu de l’accepter, ils n’en valent pas la peine !” souffla-t-il presque révolté. “Je serai là… Je… Enfin, j’ai pas l’habitude d’avoir ce genre de discours mais… Tu mérites pas ce que tu décris. Tu as le droit de vivre comme tout le monde maintenant…

Il se mordilla la lèvre. Ne sachant pas vraiment quoi dire de plus. Il avait déjà dit tout le fond de sa pensée. Alors… A part être là. Et devenir un ami correct pour au moins une personne sur ce campus… Ou deux… Plus, il n’y arriverait pas. Il s’installa un peu mieux en tenant toujours sa main. Son sourire s’étira un peu plus.

On attendra un peu pour Noël, mais faudra me dire aussi…” rigola le brun avant de se concentrer sur ses mots.

Autant certains thème lui semblait assez facile à comprendre. D’autre étaient un peu plus étranges et énigmatiques. Mais bon… Il nota tous ces mots dans un coin de sa mémoire. Pour être sûr de ne pas blesser involontairement ce garçon fragile. Plus fragile que lui sans doute même. C’était étrange de se sentir plus dans le rôle du protecteur que du protégé. C’était une grande première. Il n’était vraiment pas trop habitué. Et il hocha de la tête à sa question.

“Disons juste que si on en parle, je risque de pleurer, et c’est pas terrible… C’est difficile de se remettre du suicide de quelqu’un. Surtout quand on s’y attendait pas…

C’était suffisant que Jack sache ça. Ça expliquait beaucoup de choses.

Du coup, c’est mieux si on en parle pas, oui… Autant pour moi que pour toi…

Il eut un petit soupir, repoussant sa tignasse en arrière pour se redonner peut être un peu de contenance. Il avait l’impression que s’il ne détournait pas la conversation vers autre  chose, ils allaient ruminer tous les deux, et ce n’était pas une bonne façon de continuer la nuit. Clairement pas.

Et les sujets dont il faut parler ? Tu as… des passions ? Ou des sujets dont t’aimes bien parler ? On a la nuit devant nous, non ? Personnellement, j’adore les langues… J’aimerai devenir interprète. Et j’adore nager… Et lire… Et la musique pop ! A toi ?

_________________
Un truc comme ça
« Je voudrais qu'on monte l'escalier en courant, Que tu me fassees l'amour jusqu'à l'aube pendant deux nuits, Que le soir au soleil couchant on se fasse des câlins. J'voudrais tellement partager tes nuits, J'ai tant besoin de ton sourire, J'ai tant besoin qu'on se voit dans les nuits fauves.» •• ALASKA (Fauve)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsmonsters.forumactif.org/t60-jay-hey-you-ve-gotta-have
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ date d'inscription : 04/09/2016
≡ messages : 123
≡ points : 587
≡ avatar : Thomas Brodie-Sangster
≡ crédits : Chaussette
≡ âge : 23 ans
≡ amoureusement : Célibataire
≡ pouvoir : Pyrokinésie & psychométrie
MessageSujet: Re: I hate this part of night ft. Jay   Jeu 24 Nov - 22:03

Quand des sujets comme ça étaient abordés, il ne savait pas trop quoi dire et quoi faire. Donc il préférait rester silencieux. Certes le silence pouvait être lourd parfois. Mais Jack en avait l’habitude. Le fait que Jay ne l’abandonnait pas le toucha. D’ordinaire les gens s’en allaient et ne voulaient plus l’approcher. Le jeune homme était différent, ce qui – au fond – faisait plaisir au pyromane. Ses yeux s’écarquillèrent. Jamais personne ne s’était révolté de cette façon par rapport au traitement qu’il recevait. Un sourire s’afficha sur ses lèvres.

« Merci. T’inquiète pas, ce n’est pas grave. »

Cela voulait dire qu’il pouvait considérer Jay comme un ami ? Sans doute. Enfin le blondinet n’avait jamais vraiment eu de véritable ami. Il ne savait pas ce que cela faisait d’avoir des amis. Mais son cœur était un peu plus léger pour le moment. Son sourire s’agrandit lorsqu’il parla de Noël.

« On a quelques mois devant nous, c’est vrai. »

Le mutant énuméra par la suite les sujets qui lui étaient sensibles. C’était gentil de la part de Jay de vouloir connaître les sujets délicats. Jack avait d’ailleurs cru remarquer que la mère était aussi un thème à éviter pour le brun. La réponse de ce dernier le surprit. Il aurait peut-être dû se taire.

« Désolé… Je voulais pas te rappeler de mauvais souvenirs. La mienne est décédée d’une tumeur au cerveau. Les cinq derniers mois elle refusait de me toucher, parce qu’elle avait peur de ma psychométrie. Elle a accepté de me retoucher quand j’ai appris qu’il lui restait un mois à vivre. »

Sa mère refusant de le toucher pendant 5 mois était resté graver dans la mémoire du jeune blondinet. C’était à cause de ça qu’il portait constamment des gants. Acquiesçant d’un signe de la tête, il était d’accord avec Jay. Il valait mieux éviter de parler de mère. Jack eut un léger rire quand le brun lui fit remarquer qu’ils avaient toute la nuit.

« Oui, j’ai des passions. J’adore dessiner, les animaux et l’univers Disney. Plus tard, j’aimerais créer des dessins animés chez Disney. Mais plutôt du genre vieux Disney comme Peter Pan, Bambi, etc. où tout était dessiné à la main. Sinon j’aime bien lire, écouter de la musique, surtout du violon. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I hate this part of night ft. Jay   

Revenir en haut Aller en bas
 

I hate this part of night ft. Jay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Love me now or hate me forever!
» Wednesday Night Raw # 60
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS AND MONSTERS :: Westchester park-
Sauter vers: