AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Meeting in the shadow of the night (Shane & Jay)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
— ADMIN ≡ Takes so many shapes —
≡ date d'inscription : 10/06/2016
≡ messages : 590
≡ points : 303
≡ avatar : Hyun-Jae Lee
≡ crédits : La Marquise, Adrian (merki ♥), Alaska & tumblr.
≡ comptes : Stellan, Elda & Nikita
≡ âge : 19 ans
≡ amoureusement : Célibataire
≡ pouvoir : Pouvoir d'attraction & lecture de mémoire
MessageSujet: Meeting in the shadow of the night (Shane & Jay)   Sam 10 Sep - 16:45

Les quelques jours qu’il avait passé chez son père n’avaient pas été si reposant. D’une part, parce que l’inquiétude de son père était usante, d’autre part, parce que celle de Corey s’était vite ajoutée, et Jay n’aimait pas ça. Il n’aimait pas qu’on le surprotège. Il n’était pas si fragile. Et il n’avait pas été blessé si gravement pendant la manifestation… Et il ne regrettait pas d’y avoir été. Il ne pouvait pas supporter cette escalade de violence et de répression. Il ne voulait pas d’une guerre civile. Ni d’une dictature. Pourtant, le gouvernement se tournait vers des mesures digne d’un régime dictatorial. Alors, non, il ne voulait pas rester chez lui en sécurité. Il voulait crier sa révolte, quitte à finir piétiné dans un mouvement de foule. Il ne regretait pas. La seule chose qu’il regrettait, c’était d’inquiéter son entourage.

Enfin… Son père avait consenti à le laisser rentrer à l’institut et reprendre son boulot d’été. Il avait besoin de s’occuper. Même si l’hôtel n’était pas complet, il y avait un peu de passage à la reception. Il termina vers 20h, et prit la direction de l’institut en voiture. Il allait pouvoir profiter un peu du calme des lieux désertés pendant les vacances. Peut-être qu’il croiserait Corey, mais… Il avait aussi besoin de solitude là. Il ne voulait surtout pas lire l’inquiétude encore dans son regard. Peut-être que le blond travaillait… Il l’espérait un peu. C’était terrible de déjà penser des choses pareil. Alors que ça faisait à peine un mois qu’ils se fréquentaient vraiment…

Il passa la porte de sa chambre, posant son sac sur son lit d’un geste las. Il retira sa veste, déboutonnant sa chemise. Il allait enfiler une tenue plus confortable. Jogging, tee-shirt, ce serait très bien pour passer la soirée. Parce que là, il était un peu engoncé dans son costume. Il retira sa chemise, ouvrant son placard, se retournant pour enfiler son haut. Et… Un cri passa ses lèvres. Depuis quand ce type était là ? Qui c’était ? Et… Wow. Il enfila son tee-shirt avec très grande précipitation.

Vous êtes… Qui ?” bafouilla-t-il un peu méfiant. “Vous êtes… Mon nouveau colocataire ? Désolé… Je savais pas que vous étiez là…

Il resta de son côté de sa chambre. Il ne voulait pas trop s'approcher de lui. Surtout qu’il ne portait pas ses gants. Il était vraiment pas à l’aise. Revenir dans sa chambre et se retrouver face à un inconnu, c’était pas franchement une position très agréable. On l’aurait peut-être prévenu s’il n’avait pas été absent. Il eut un petit soupir. Il devait passer pour un mec incroyablement bizarre. Il rouvrit son armoire et prit une paire de gants fins qu’il enfila. Une bien piètre précaution. Au moins, s’il serrait la main de ce garçon, il ne pillerait pas sa mémoire par mégarde. C’était déjà ça.

Vous vous appelez comment ?... Moi, c’est Jay…” ajouta-t-il pour être un peu plus civilisé.

Mais il restait un brin craintif. Il n’aimait pas forcément rencontré des gens au dépourvu. Ça le stressait et le stress avait tendance à déclencher son premier don sans qu’il le veuille. Là, il se sentait transpirer un peu plus. Et c’était une mauvaise idée. Il ne savait pas de quoi ce type était capable. Il se recula contre son armoire. Ressemblant plus à une bête apeurée qu’à un grand vilain monstre que les média associés aux mutants.

_________________
Un truc comme ça
« Je voudrais qu'on monte l'escalier en courant, Que tu me fassees l'amour jusqu'à l'aube pendant deux nuits, Que le soir au soleil couchant on se fasse des câlins. J'voudrais tellement partager tes nuits, J'ai tant besoin de ton sourire, J'ai tant besoin qu'on se voit dans les nuits fauves.» •• ALASKA (Fauve)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsmonsters.forumactif.org/t60-jay-hey-you-ve-gotta-have
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ date d'inscription : 03/09/2016
≡ messages : 511
≡ points : 325
≡ crédits : Dane Dehaan
≡ comptes : le seul et l'unique Shane
≡ âge : 25 ans
≡ pouvoir : Charisme accru & Aquakinésie
MessageSujet: Re: Meeting in the shadow of the night (Shane & Jay)   Lun 12 Sep - 22:34

Ses affaires les plus lourdes lui avaient êtes apportées quand Shane déposa les siennes sur le lit. Les quelques fringues qu'il mettait le plus souvent, quelques livres, son portable et autres. Rien de si personnel que ça au final ou de sentimental. C'était à se demander s'il accordait vraiment de l'importance aux souvenirs ou au passé quand on voyait sa chambre même chez lui. Son voisin de chambrée avait l'air plus installé, lui. Rien de très teen movies, pas de poster de groupe de rock ou de fille en maillot échancré, mais quelques cadres et affaires. Bien... Mais difficile à cerner. C'était peut être un troisième année, et pas un nouveau comme lui qui débarquait en plein cursus après un premier diplôme en poche. La botanique, c'était bien mignon mais Shane avait travaillé ce domaine principalement pour les vertues que les plantes pouvaient lui apporter et apporter à la recherche. Même si certaines variétés avaient une beauté et un attrait différent. Shane souhaitait se spécialiser d'avantage dans la biologie et la génétique, et sachant la particularité de cette école...

A ce sujet, il s'arrêta pour s'asseoir sur le lit qui serait maintenant le sien, observant en face l'espace de l'autre. Quel genre de monstre allait partager sa chambre ?

Ça l'amusait beaucoup, l'ironie de la situation. Lui qui faisait partie d'une bande de délinquants qui avaient terrorisé pas mal de monde, qui était à deux doigts de se déclarer du parti anti mutants s'il ne trouvait pas ça complètement suicidaire et stupide. Il y avait aussi bien pour la frime que pour se donner un genre et une raison de vivre, lui le faisait à moitié par curiosité morbide et... Parce qu'il fallait bien choisir une victime quand on voulait se faire respecter. Imposer sa loi. Mais oui... Aussi parce qu'aussi fascinant que ça puisse être, la "nature" avait clairement bu et s'était tapé un sacrée cuite le jour où elle avait décidé d'inventer ces humains soit disant évolués. Shane n'arrivait toujours pas à décider mais penchait d'avantage pour des expériences de scientifiques fous bourrés comme comparaison avec ce qu'elle faisait. Il avait vu certains résultats... La curiosité le titillait quand même. Lui à côté de ça, c'était du pipi de chat... à part sa dernière trouvaille qui l'avait légèrement secoué. Une des raisons pour laquelle il avait fait des pieds et des mains pour se retrouver à reprendre ses études et partager sa chambre avec quelqu'un qui... débarquait justement à point nommé. Il ne semblait pas l'avoir vu et ça arrangeait bien Shane qui, assis dans l'ombre sur son lit, dos au mur, l'observait. Jusqu'à ce que sa présence soit révélée. Il haussa un sourcil au jeune homme en costume qui se deshabillait.

« Pas la peine de t'excuser, la vue n'est pas révoltante non plus. »

Il dit dans un sourire amusé, en se redressant un peu. Il serait le premier à le tutoyer, et son nouveau voisin saurait bien vite à qui il avait à faire. Il aurait pu jouer les gentils garçons et en apprendre plus avant mais il voulait surtout que l'autre sache. Son charisme naturel était déjà à l'oeuvre. Il tendit la main et serra le gant en retour, d'autant plus piqué par la curiosité.

« Shane Blackwood. Je suis ton premier, ou tu as déjà fait des ravages avant moi ? »

Il demanda d'emblée, avec la simple provocation qu'amenait une telle franchise avant de rire un peu et de se mettre debout face à lui. L'autre fuyait déjà vers son armoire. Bien bien.

« Je plaisante. Je viens d'arriver, tout juste, et je ne connais pas trop les coutumes encore. Tu es ici depuis longtemps donc ? Tu n'as pas vraiment l'air d'un première année. Excuse moi si je suis curieux, je n'ai jamais partagé ma chambre par le passé. »

Il continua, avançant vers le coin de l'autre et soulevant un des cadres, l'air décontracté.

« Il faut une première fois à tout j'imagine... »

Le jeune Blackwood ne connaissait pas son nouveau colocataire depuis longtemps mais quelque chose lui disait qu'il n'aurait pas à puosser beaucoup son premier don pour se faire respecter. Et en un sens, c'était tant mieux, parce qu'il avait l'impression de bien se débrouiller avec sa nouvelle trouvaille, le premier... était assez erratique. Jusqu'à ce qu'il ne se rende compte que ce n'était pas dû à son charisme naturel, il n'avait eu que de rares accidents mais lorsqu'il avait essayé de trop pousser... il avait eut le résultat inverse, c'est à dire une inaction complète ou bien une catastrophe s'en était suivit. Ils venaient tout juste de se rencontrer... Non, ça suffirait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsmonsters.forumactif.org/t645-shane-blackwood-let-me-h
avatar
— ADMIN ≡ Takes so many shapes —
≡ date d'inscription : 10/06/2016
≡ messages : 590
≡ points : 303
≡ avatar : Hyun-Jae Lee
≡ crédits : La Marquise, Adrian (merki ♥), Alaska & tumblr.
≡ comptes : Stellan, Elda & Nikita
≡ âge : 19 ans
≡ amoureusement : Célibataire
≡ pouvoir : Pouvoir d'attraction & lecture de mémoire
MessageSujet: Re: Meeting in the shadow of the night (Shane & Jay)   Mar 13 Sep - 19:39

Le rouge monta aux joues du métis. Wow. Ils attaquaient vraiment leur colocation avec ce genre de phrases ? Jay n’était pas forcément ravi de savoir que celui qui allait partager sa chambre n’aurait aucune gêne à le mater. Au moins avec Sullivan, il n’avait jamais eu ce soucis… Sully était un peu con parfois, et désordonné, mais… Il matait pas son cul - il était trop obsédé par ceux des filles-. Là… Il se mordit la lèvre. Il n’aimait déjà pas ça. Et… Il se sentait vraiment gêné.

Je n’ai pas pour habitude de la laisser visible à des inconnus.” rétorqua-t-il sèchement.

Ce garçon le mettait mal à l’aise. Il l’impressionnait. Et… Non, il ne se sentait pas en confiance. Il avait presque peur ? C’était perturbant. La question suivant lui fit froncer les sourcils alors qu’il retirait vite sa main de la sienne. Il était déjà agacé de cette impertinence. Cette sorte de prétention. Il ne savait pas bien pourquoi, mais il craignait que la cohabitation soit compliquée. Un pressentiment.

Sullivan a fini son cursus ici. Je n’ai fait aucun ravage, c’était le cours naturel des choses.” dit-il en haussant les épaules.

Ses plaisanteries n’étaient ni drôles ni intelligentes. Pas au goût de Jay en tout cas. Peut-être qu’il manquait d’humour. C’était possible. On le trouvait souvent coincé, il devait bien y avoir une origine à cet avis partagé par une majorité de personne ici. Sans doute que son acharnement au travail, et son air propret y contribuaient. Il passa une main agacée dans ses cheveux, se décalant de son armoire, attrapant la chemise sur son lit pour la plier avant dans la mêtre dans son sac de linge sale. Puis, il s’assit sur son lit. Il aurait aimé enfilé son jogging mais… Pas là. Pas sous le regard de ce type. Ça aurait été trop gênant.

Je viens de finir ma première année en université.” corrigea-t-il d’une voix la plus neutre possible. “Je ne pense pas qu’il y ait de coutumes particulières. Si ce n’est qu’on évite d’utiliser nos dons sur les autres, dans la mesure du possible.” Il eut un soupir. “Et pour le partage de chambre, tant que tu ne m’envahis pas, que tu ne fais pas du bruit passé minuit, la cohabitation pourra se passer correctement. N’attends pas qu’on devienne les meilleurs amis du monde. En fait, moins on se fréquentera et mieux ça se passera entre nous. Avec Sullivan, ça a très bien marché, alors, je suppose qu’on peut faire pareil ?

Le brun tortilla un peu ses doigts. Il ne savait pas trop si ce qu’il disait n’était pas trop… froid ? Mais en même temps, c’était lui qui avait commencé à se rincer l’oeil sans son consentement. Et merde, c’était pas cool. Il allait devoir se changer hors de leur chambre alors ? C’était casse-pied. Il ne voulait pas non plus passer sa vie dans la chambre de Corey pour éviter son colocataire bizarre. Peut-être qu’il n’était pas si bizarre que ça mais… Il le trouvait bizarre, là, maintenant.

Tu fais quoi, toi ? Je veux dire… Tu es mutant, non ?” finit-il par demander sans détour.

Il ne voulait pas avoir honte d’en parler. Il répondrait tout aussi franchement au blond s’il lui demandait la pareille.

_________________
Un truc comme ça
« Je voudrais qu'on monte l'escalier en courant, Que tu me fassees l'amour jusqu'à l'aube pendant deux nuits, Que le soir au soleil couchant on se fasse des câlins. J'voudrais tellement partager tes nuits, J'ai tant besoin de ton sourire, J'ai tant besoin qu'on se voit dans les nuits fauves.» •• ALASKA (Fauve)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsmonsters.forumactif.org/t60-jay-hey-you-ve-gotta-have
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ date d'inscription : 03/09/2016
≡ messages : 511
≡ points : 325
≡ crédits : Dane Dehaan
≡ comptes : le seul et l'unique Shane
≡ âge : 25 ans
≡ pouvoir : Charisme accru & Aquakinésie
MessageSujet: Re: Meeting in the shadow of the night (Shane & Jay)   Ven 16 Sep - 18:31

Et bien, s'il avait su qu'une blague aussi inoffensive allait faire des ravages pareils... En voyant le jeune homme qui devait avoir le même âge que lui Shane ne s'était pas dit qu'il était tombé sur un coincé. Ou peut être homophobe, qui sait. Qui savait de nos jours... Il haussa les épaules d'un air presque inoffensif, continuant son investigation tandis que l'autre lui répondait. Il observait les photos dans les cadres qu'il prenait à la main avant de les reposer. Sans se soucier du fait que le propriétaire se trouvait juste là. Et puis passé les premières réponses le brun s'était lancé dans un laïus digne des premiers de classe au balais dans le cul. On pouvait être un petit génie sans être aussi coincé...diable.

« Ah oui, à ce point là. »

Il reposa le dernier objet et se tint à distance raisonnable, mais proche malgré tout si on prenait en compte la largeur de la pièce.

« Merci pour l'accueil, Jay, je me sens comme un coq en pâte. Faudrait voir à pas trop en faire, ou je vais croire que tu m'adore déjà. »

Il ironisa. Shane avait pour habitude qu'on prenne ses petites boutades au pied de la lettre mais là l'autre dépassait tous les records de vitesse. Sans y faire attention tellement, il laissait émaner son aura. Il n'aimait pas qu'on se rebiffe comme ça devant lui. Il ne voulait même pas lui faire peur, à ce type. Juste qu'il ne se comporte pas comme un con avec lui. Il haussa les deux sourcils face à sa question posée sans préambule. Il avait du culot celui là. Mais...C'était mieux qu'une carpette sans doute. Et au moins Shane pouvait faire son cinéma. Il lui tourna le dos. Sa veste sur un cintre, il commença à déboutonner sa chemise à son tour.

« Je sais pas, tu vas peut-être dire que j'exagère mais c'est assez intime comme question. J'ai pas tendance à le crier sur tous les toits à vrai dire, assez peu de gens savent pour moi. »

Il s'en débarrassa vite et la mis sur un cintre, laissant entrevoir des marques sur son dos qu'on ne trouvait pas partout. Il ne fallait pas être un génie pour comprendre. Shane habituellement ne se révélait pas de cette façon mais ils allaient vivre l'un sur l'autre, autant choisir le moment et qu'il soit utile. Il récupéra de sa valise un T shirt, bas de jogging et une serviette avec la trousse nécessaire pour passer un moment dans la salle de bain.

« Mais faisons comme ça, si tu veux. Je ne voudrais pas te mettre mal à l'aise dans tout ça. »

Il dirigea un dernier regard bleuté et un sourire avant de rejoindre la salle de bain. Aucune idée de si la combinaison de ce genre d'information et de réponse avec son don suffirait à acheter le respect de Jay, mais au moins ça lui clouerait le bec suffisamment longtemps pour qu'il n'essaie pas à nouveau de jouer au plus malin. Ce qui était ce qui comptait le plus, finalement. Comme disait l'autre, il n'était pas là pour de faire des amis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsmonsters.forumactif.org/t645-shane-blackwood-let-me-h
avatar
— ADMIN ≡ Takes so many shapes —
≡ date d'inscription : 10/06/2016
≡ messages : 590
≡ points : 303
≡ avatar : Hyun-Jae Lee
≡ crédits : La Marquise, Adrian (merki ♥), Alaska & tumblr.
≡ comptes : Stellan, Elda & Nikita
≡ âge : 19 ans
≡ amoureusement : Célibataire
≡ pouvoir : Pouvoir d'attraction & lecture de mémoire
MessageSujet: Re: Meeting in the shadow of the night (Shane & Jay)   Dim 18 Sep - 19:13

Jay ne put s’empêcher de rabaisser son cadre photo quand l’autre l’eut reposé. Il n’aimait pas qu’on s'immisce comme ça dans ses affaires. Ce n’était pas parce qu’ils partageaient la même chambre que l’autre pouvait se permettre… Se permettre ça ! Bon sang… Il avait envie de lui hurler d’arrêter mais en même temps, ce type générait en lui une drôle de… peur ? Il sentait qu’il ne fallait pas abuser avec ce type. Instinctivement. Pourtant il n’était pas le genre à s’écraser. Mais là… Il se renfrogna, ne répondant pas à ses provocations, rabattant ses jambes contre lui, s’asseyant un peu plus loin sur son lit. Il n’aimait pas cette situation. Ni le ton de l’autre. Ni rien de tout ce qui se passait là… Il fronça les sourcils en l’entendant esquiver sa question. Pourquoi ? Il avait honte d’être un mutant ? Jay allait poser une question, mais se ravisa en voyant les traces sur le dos du blond. Est-ce que… Les deux éléments avaient-ils un lien ? Est-ce qu’on lui avait fait ça parce qu’il était mutant ? Un frisson parcourut le dos du métis. Il n’imaginait pas vraiment ça en voyant ce type. Est-ce que… En fait, il n’avait pas vraiment envie de savoir. Ça rendait ce type encore plus… étrange. Et dérangeant. Mais en même temps, il s’en voulait déjà d’avoir été si sec… Si ça se trouvait ce mec avait passé une vie horrible jusque là, et lui, il en rajoutait une couche avec ses préceptes de protection à la con. Il se mordit la lèvre. N’osant plus parler. De peur de faire plus de mal. Et peut-être un peu intimidé. Il détourna le regard quand l’autre le regarda. Ok. Là, il était carrément mal à l’aise. Et il avait cette sensation bizarre d’être infiniment moins fort que ce garçon. Qu’il risquait d’y perdre des plumes à ne pas lui obéir. Pourtant, c’était pas son genre de se plier aux envies des autres. Il avait son caractère. Mais là… Il secoua la tête quand l’autre sorti. Soulagé d’être seul. Et un peu retourné sans savoir vraiment pourquoi.

Il resta quelques secondes immobile. Puis profita de ce moment de solitude pour finir de se changer. Il passa son pantalon et… Il sortit de la chambre, allant frapper chez Corey. Pas de réponse. Il insista un peu. Bon… Il devait encore travailler. Ou bosser de nuit. Il avait oublié de noter ses horaires. Il eut un soupir. Franchement, là, il aurait bien eu envie de se lover contre Corey dans ses draps pas lavés assez souvent… Mais bon. Faut croire qu’on a pas toujours ce qu’on veut. Il retourna dans sa chambre. Rangeant ses vêtements avec soin.

Il retourna s’asseoir sur son lit, envoyant un message à Corey après avoir posé ses gants sur sa table de nuit… Peut-être pour se rassurer. Aussi pour se dire que Corey penserait à lui en lisant son texto. C’était idiot. Il devenait vraiment stupide… Il se tritura les cheveux avec un soupir, se laissant tomber sur son lit. Il ferma les yeux. Mais les rouvrit dès que son colocataire revint. Il se redressa, s’asseyant à nouveau.

Hm… Shane… Je suis désolé pour ce que je t’ai dit… C’est juste… Je suis pas très doué pour les relations amicales… Et mon don va sans doute te pousser à me coller d’une façon ou d’une autre alors… J’aimerai juste pas te blesser en te repoussant plus tard…” dit-il mal assuré.

Il passa une main gênée dans ses cheveux.

Je veux pas te cacher ce que je fais… Je vais forcément t’influencer à un moment ou un autre… J’ai un don… Bizarre ? Les gens y réagissent pas tous pareil, mais… J’attire les gens à moi d’une certaines façons ? Je m’attire leurs faveurs. Alors… Si un jour tu sens que tu fais quelque chose qui te ressemble pas, essaie de t’éloigner de moi, ok ? Et… Me touche pas si tu veux pas que je rentre dans ta tête. J’aime pas ça en plus. J’ai pas envie de voir ce que t’a vécu.”

Son ton avait changé, bien plus humble. Plus gêné qu’autoritaire. Plus prévenant qu’agressif…

_________________
Un truc comme ça
« Je voudrais qu'on monte l'escalier en courant, Que tu me fassees l'amour jusqu'à l'aube pendant deux nuits, Que le soir au soleil couchant on se fasse des câlins. J'voudrais tellement partager tes nuits, J'ai tant besoin de ton sourire, J'ai tant besoin qu'on se voit dans les nuits fauves.» •• ALASKA (Fauve)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsmonsters.forumactif.org/t60-jay-hey-you-ve-gotta-have
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ date d'inscription : 03/09/2016
≡ messages : 511
≡ points : 325
≡ crédits : Dane Dehaan
≡ comptes : le seul et l'unique Shane
≡ âge : 25 ans
≡ pouvoir : Charisme accru & Aquakinésie
MessageSujet: Re: Meeting in the shadow of the night (Shane & Jay)   Mar 20 Sep - 22:25

Ceci étant fait, Shane se rendit à la salle de bain pour poster ses affaires et se regarder dans le miroir, l'air un peu trop satisfait. Les choses tournaient souvent en sa faveur et quand ça n'était pas le cas, il poussait une bonne colère, et pondérait. La vengeance était un plat qui se mangeait froid, pas vrai. Il y en avaient qui avait dégusté tout un buffet pour l'avoir froissé, et bien pire. Il ne se dérangeait pas pour rien mais quand on se foutait de lui... Sa main passa dans un réflexe sur sa clavicule sans qu'il n'y pense vraiment, sur une cicatrice qui tendait à disparaitre doucement mais qui était toujours belle et bien là. On la voyait moins là que dans son dos. Entre elle et les autres... C'était presque digne d'un roman policier. Sauf que dans les romans policiers on s'intérogeait moins de comment le protagoniste vivait avec en ayant un coloc. C'était à douter qu'il allait à la plage avec ça. Shane s'en fichait bien, le soleil et lui n'étaient vraiment pas amis et tant qu'à faire il prérait les sports d'hivers. Elle lui avait servi comme les autres à asseoir son autorité avec le temps, un garçon marqué et qui a l'air de ne rien craindre, aucune violence en tout cas, ça en imposait. Autant que son Charisme, en fait. Il passa à la douche et se rinça de tout ça, laissant l'eau couler un bon moment. Il n'aimait pas ce nouvel environnement. Il n'aimait pas ce lieu, sa fréquentation, tout le reste qui lui courrait déjà sur le haricot. Alors non, ce petit crétin de colocataire n'allait pas se la ramener bien longtemps.

Calmé et détendu, un moment plus tard le blond sorti les cheveux humides mais coiffés parfaitement en arrière de la salle de bain, en pyjama. L'autre était sur son lit et attendait probablement qu'il sorte pour lui dire quelque chose. Il s'était redressé, même. Shane quand à lui alla ranger le reste de son costume de la journée, et entrepris de déballer le reste de ses affaires pour les mettre dans son placard également.

« Je ne suis pas réputé pour être très facile à vivre non plus. »

Il dit simplement, un sourire, et il continuait à déballer ses affaires dos à son colocataire qui continuait à s'exprimer. Putain... De tous les dons de mutants et de monstres de foire sur lesquels il aurait pu tomber, ce type devait avoir les pire. Le concernant en tout cas. Sérieusement ? Un aimant qui en plus envahit ta vie privé ?

« J'espère que tu sais te maîtriser un minimum. Tu n'aimerais pas voir ce que j'ai fait. Enfin ça réglerait ton problème d'amitié, j'en suis sûr. »

Il finit par soupirer et se retourner une fois qu'une partie de ses chemises eurent trouvé leur place, et il regarda le jeune homme brun sur son lit, les lèvres fermées en pensant à ce qu'il pourrait bien faire d'un gars pareil. Tout le monde pouvait prouver son utilité s'ils s'en donnaient un minimum la peine et si Shane surtout savait comment les manier. Celui là avait l'air d'un aimant à emmerde surtout, un emmerdeur tout court... un bel emmerdeur mais au delà de ça. Il retourna à ses affaires et à son déballage rapide mais relativement ordonné. L'autre s'attendait sans doute à un retour de confidence, et s'il voulait le garder dans ses petits papiers, il allait devoir se plier à la rêgle du donnant donnant, pas que ça l'enchante. Au moins le brun avait l'air de garder pour lui ses questions concernant les traces visibles dans son dos. Un bon point pour lui.

« Tu n'as pas trop à craindre de moi... si ce n'est que je sais me rendre antipathique. Et je maîtrise plus ou moins tout ce qui est aqueux. A base d'eau, en fait... c'est encore au stade expérimental. »

Il soupira une nouvelle fois et claqua ses valises les unes dans les autres avant de les mettre en hauteur et se hisser sur son lit. Il envoya un texto résumant assez bien sa pensée à une connaissance prononcée anti mutants, et donna le change sur son nouveau train de vie avant d'en effacer la trace et s'allonger sur le dos.

« Des faveurs, tu dis ? Comme un massage de pieds ? »

Il haussa un sourcil et dirigea son visage amusé et un brin moqueur vers Jay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsmonsters.forumactif.org/t645-shane-blackwood-let-me-h
avatar
— ADMIN ≡ Takes so many shapes —
≡ date d'inscription : 10/06/2016
≡ messages : 590
≡ points : 303
≡ avatar : Hyun-Jae Lee
≡ crédits : La Marquise, Adrian (merki ♥), Alaska & tumblr.
≡ comptes : Stellan, Elda & Nikita
≡ âge : 19 ans
≡ amoureusement : Célibataire
≡ pouvoir : Pouvoir d'attraction & lecture de mémoire
MessageSujet: Re: Meeting in the shadow of the night (Shane & Jay)   Mar 22 Nov - 23:35

Deux pas réputés pour ne pas être facile à vivre ? Et bien. Ils avaient bien fait les choses à l’administration apparemment. Mais bon… Si jamais cela devenait trop tendu avec M. Blackwood, il serait toujours temps de frapper à la porte d’à côté ? Et d’installer un matelas supplémentaire à côté des vêtements pas rangés et des emballages vides, non ? Ou de proposer à Corey d’emménager avec lui à côté de l’institut ? Ok, non, ça c’était aller beaucoup trop vite en besogne. Pitié pourvu que Corey n’ait pas entendu ça.

Un frisson parcourut son dos en entendant les mises en garde du blond. De quoi parlait-il ? C’était une menace ? Ou une façon de lui dire qu’il ne se retenait pas quand il était attiré par quelqu’un ? Vraiment, Jay ne savait pas comment interpréter ces mots précisément. Mais ils lui faisaient peur. Sans doute parce qu’il ne les comprenait pas bien. Il fronça un peu les sourcils.

J’y arrive… En général… Mais de quoi tu parles exactement ? Qu’est-ce que tu as fait ?” demanda-t-il un poil inquiet et nerveux.

Il fixait le blond. Partagé entre la méfiance et la volonté de se sortir de son faux pas précédent, de ne pas passer pour un connard sociopathe. Mais… C’était difficile là. Il avait clairement envie de se barrer. Et d’aller voir Corey. Et de plus sortir de sa chambre. Bon sang mais comment pouvait-on être aussi lâche ? Il se mordilla les lèvres, déglutissant un peu difficilement. Mais la réponse du garçon le détendit de façon irréel. Oh. Il était aquakinésiste ? Comme sa mère ? Un sourire naquit instantanément sur ses lèvres, un peu nostalgique.

Oh… Ma mère faisait aussi cela ! Je pourrai peut-être t’aider ? Enfin… Elle m’en parlait pas forcément trop, mais je l’ai vu souvent utiliser son don…” dit-il un peu trop enthousiaste. “Enfin… Si tu veux… Et puis il y aura sûrement des gens plus compétents que moi pour t’aider…

Il se stoppa. Il était tellement mauvais. Raaah. Il se laissa retomber sur son lit, se flagellant mentalement. Il n’était pas fait pour les relations humaines. Ni pour parler. Son truc c’était de traduire ce que les autres disaient. Il tourna un peu la tête vers l’autre à sa question. Et eut un petit rire. Non, les massages de pieds, il avait jamais eu.

Non… J’ai encore jamais eu ça… Si je te déclenche cette envie, je dis pas non au massage de pieds, c’est mignon ça…” Il rigola passant ses bras sous sa tête. “C’est assez variable en fait d’une personne à l’autre… Mon père ne sait plus me dire “non”.... Certains veulent toujours me câliner, ce qui est très intrusif… D’autres me font des cadeaux… Et des fois, je tombe sur des détraqués qui veulent me séquestrer… Alors, c’est franchement difficile à prévoir. Tu es plus câlin ou séquestration, toi ?

Sa dernière question était une plaisanterie mais… Il aurait été rassuré de savoir qu’il était le genre câlin.

_________________
Un truc comme ça
« Je voudrais qu'on monte l'escalier en courant, Que tu me fassees l'amour jusqu'à l'aube pendant deux nuits, Que le soir au soleil couchant on se fasse des câlins. J'voudrais tellement partager tes nuits, J'ai tant besoin de ton sourire, J'ai tant besoin qu'on se voit dans les nuits fauves.» •• ALASKA (Fauve)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsmonsters.forumactif.org/t60-jay-hey-you-ve-gotta-have
avatar
— MEMBRE ≡ The lonely wolf —
≡ date d'inscription : 03/09/2016
≡ messages : 511
≡ points : 325
≡ crédits : Dane Dehaan
≡ comptes : le seul et l'unique Shane
≡ âge : 25 ans
≡ pouvoir : Charisme accru & Aquakinésie
MessageSujet: Re: Meeting in the shadow of the night (Shane & Jay)   Mar 13 Déc - 23:11

Shane n'accordait que la moitié de son attention à son nouveau colocataire alors qu'il pianotait sur son téléphone, mais son ton inquiet l'amusait. Il avait déjà la trouille alors qu'il n'avait évoqué que vaguement ses exactions ? Et bien, il n'allait pas tenir longtemps ce petit nouveau.

« T'es mignon toi. »

Il répondit simplement en tapant ses yeux rivés sur son iPhone mais son sourire bien destiné à son colocataire innocent et choqué. Mignon comme un chiot à l'air paumé oui. Et pour ce qui était de sa mère par contre, comment dire que merci mais non merci. Bien sûr le jeune Jay Young ne savait pas les raisons qui avaient amenées Shane ici et encore moins son opinion sur ce "don" qui lui était tombé dessus. Au moins, son charisme accentué était discret. Invisible même tant on pouvait l'attribuer à sa propre personne. Mais ça ? On se serait cru dans un mauvais comics. Le vilain Anti Mutants qui se retrouvait lui même évolué malgré lui. Il eut un petit tic de bouche et fini par lâcher son téléphone une fois sa mère rassurée et ses connaissances à l'extérieur contactées. Il se tourna vers l'autre, des yeux de chat brillant presque dans l'obscurité qui tombait doucement.

« Séquestration, à choisir. Navré mais les câlins je les laisse à d'autres. Mais qui te dis que ça n'est pas eux les détraqués. Si pour ton bien ils ont besoin de te toucher c'est qu'ils ont un problème.  »

Il sourit d'un air un peu sadique. Oh oui, la séquestration c'était plus son truc. Et là torture mentale, s'il avait le choix. Mais ça ne rentrait pas vraiment dans la définition de faire du bien à autrui, tout ça. En quoi garder un autre être humain rien que pour soi relevait d'une dévotion ? Autant dire que ça le dépassait. S'il lui voulait du bien -et pour ça il aurait fallu qu'il en ait quelque chose à faire de lui- Shane aurait sans doute opté pour ses quatre vérités. En commençant par le fait que ce type était bien trop naïf pour qu'il ne lui arrive pas de bricole. En tout cas à moins qu'il le sache masochiste... L'autre ne risquait rien. Ou presque. Et tant que sa "spécialité" n'entrait pas en scène, Shane avait tout le temps de s'amuser.

« Du coup, curiosité de ma part tu m'excuseras, mais comment tu sais si les autres t'aiment pour ce que tu es alors et pas pour ce petit tour là ? Si c'était moi, je serais passablement vexé. »

Il dit sans détour. Et puis d'une envie qui lui prit  sans prévenir il se redressa sur son lit.

« Même, je ferais tout pour que ça cesse. Même l'affection des autres n'est qu'un leure pour ceux qui se sentent seul. Je préfère encore le respect à un type qui ne peut pas s'empêcher de me câliner. Toute la vie on m'a fait des ronds de jambe je sais que ça n'est pas pour mon bien et celui qui prétendra le contraire est un bel hypocrite. Je crois même que je me tirerais une balle si j'en venais à devoir subir ça comme ça. Cela dit tu as sans doute du vouloir en finir une fois où deux il suffit simplement d'imaginer... Pour que... »

Son flot de parole se tarit, et il ke regarda à nouveau. Comme s'il le voyait vraiment cette fois. Cette façon de s'exprimer si franche et sans détour ne lui ressemblait pas. Enfin, pas dans le sens où celle ci semblait aller. Pour le bien de Jay. Pour... Oh.

« Oh... Je vois. »

Il dit, perdant pied une seconde et se sentant frustré d'avoir été dupé aussi facilement. Il reprit sa contenance et l'air de ne pas avoir souffert plus que ça de l'étrangeté de ce qui venait de se produire. S'il se mettait en colère, il montrerait que ça l'avait touché hors... Ce n'était pas comme ça qu'on asseyait son autorité. Et ils en étaient encore aux premières impressions son nouveau colocataire et lui, hors de question de perdre la face.

« Au moins tu sauras que je ne suis pas le genre à t'enfermer pour ton propre bien comme ca.»

Lui balancer des vérités ou lui mettre des claques. C'était plus lui. Il se rallongea sur son lit, dans ses pensées. Certains de ces Mutants étaient vraiment dangereux pour lui. Et pour le monde bien sûr. Mais lui surtout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://godsmonsters.forumactif.org/t645-shane-blackwood-let-me-h
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Meeting in the shadow of the night (Shane & Jay)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Meeting in the shadow of the night (Shane & Jay)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Night Shadow
» [Guide & Discussion] Le Night Shadow
» Wednesday Night Raw # 60
» Comparaison des armures blue def/forti/eva
» Ban permanent de Xellium
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS AND MONSTERS :: Iota Mu Gamma-
Sauter vers: